solidarité avec les grévistes de Cegelec Technav de St Nazaire

Publié le par css

UNION NATIONALE DES SYNDICATS CGT

CEGELEC et Filiales

 11, impasse des Arènes

31082 TOULOUSE CEDEX 1

 05 61 42 62  98                                                                             

le 19 NOVEMBRE 2006

 
APPEL A SOLIDARITE FINANCIERE

POUR LES GREVISTES DE CEGELEC TECHNAV

de St NAZAIRE

 

Depuis le lundi 13 novembre les salariés de Cegelec Technav St Nazaire (branche chantiers navals) sont en grève pour la revalorisation de leurs salaires, le maintien de leurs acquis et droits collectifs et le respect de leurs Conventions Collectives.

 

Les collègues et camarades en grève attendent un soutien financier de tous les salariés afin de poursuivre le mouvement face à une direction antisociale, réactionnaire et complètement fermée.

 

D’ores et déjà, l’Union Nationale des Syndicats CGT de Cegelec et filiales a apporté sa solidarité financière aux collègues en lutte, en débloquant la somme de 4500 euro, les syndicats de agences se mobilisent.

 

Nous ne pouvons rester insensibles à la grève qu’ils mènent dans l’Unité car leur grève c’est aussi la nôtre et notre soutien doit être à la hauteur de notre combat commun contre la régression sociale

 

SIGNEZ LA PETITION DE SOUTIEN ET DONNEZ « UN PEU DE SOUS » POUR QUE NOS COLLEGUES CONTINUENT LA GREVE ET GAGNENT LEURS LEGITIMES REVENDICATIONS

 

SOLIDARITE

SOLIDARITE

 

Nom Prénom

signature

Somme versée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         Tel / Fax du Syndicat : 02-51-10-59-36 pour apporter  votre soutien et vos contributions

            Téléphone du DS CGT, Thierry VIGNON : 06-19-56-46-50

           

Envoyer votre solidarité financière et celle des salariés au trésorier et à l’ordre de l’Union Nationale CGT Cegelec en inscrivant au dos du chèque «  solidarité CGT Cegelec Technav » qui transmettra aux camarades en lutte

JACQUES MENGUY (trésorier UN CGT Cegelec) : 17 rue Jean MARIDOR 76700 HARFLEUR

Publié dans LUTTES-ACTUALITES

Commenter cet article