Solidarité avec Jacques Magnin

Publié le par CUFSC


Jacques Magnin, fils de résistant, est fonctionnaire (et syndiqué à la CGT) en Haute-Savoie où il travaille au ministère de l'Intérieur. Il a diffusé à une liste de destinataires (qui lui ont tous donné l'autorisation de recevoir des informations syndicales.) une invitation à la manifestation du 29 mars pour la défense des droits à la retraite, assortie d'un article du Canard Enchaîné (relatant le comportement irrespectueux de N. Sarkozy lors de sa visite dans le cimetière de Morette où sont enterrés 105 résistants qui ont laissé leur peau en combattant les NAZIS) et d'un article du mensuel Initiative Communiste.


Ce courriel est arrivé sous les yeux du Préfet de la Haute-Savoie (qui n'en était pas destinataire) qui a décidé de faire comparaître Jacques Magnin en conseil de discipline (la sanction peut aller du simple blâme à la révocation pure et simple).


Il s'agit d'un acte de répression contre un syndicaliste dont le seul tort est ne pas être d'accord avec le locataire de l'Elysée et ses mentors, bien décidés à détruire les acquis populaires, à commencer par ceux issus du Conseil National de la Résistance.


Vous pouvez d'ores et déjà nous transmettre vos messages de soutien. Nous donnerons ultérieurement des informations sur la suite des événements et sur les mobilisations engagées pour défendre notre camarade.

 

Commenter cet article